L’agglomération de Longueuil protège le Boisé des Hirondelles

C'est à la demande du maire de Saint-Bruno-de-Montarville que l'adoption du règlement relatif au schéma d'aménagement a été différée, afin de permettre à la Ville de Saint-Bruno-de-Montarville de faire les démarches de protection appropriées pour protéger le Boisé des Hirondelles.

  • L'agglomération de Longueuil a adopté, bien avant aujourd'hui, un règlement de contrôle intérimaire (RCI) en juillet 2014, afin de protéger les ensembles écologiques d'intérêt, que leur statut soit « confirmé » ou « à documenter ». Quel que soit leur statut, ces milieux sont protégés et inscrits au SAD. Le Boisé des Hirondelles en fait partie. Le RCI de juillet 2014 est toujours en vigueur; il interdit l'abattage d'arbres sur ces territoires d'intérêt et conséquemment, toute forme de développement.

  • Le geste posé en 2014 par l'agglomération de Longueuil (RCI) garantit la protection du Boisé des Hirondelles. Pour que cette protection soit définitive, la Ville de Saint-Bruno-de-Montarville doit entreprendre localement son plan de conservation et ajuster sa réglementation municipale. À titre d'exemple, la Ville de Brossard l'a fait pour le golf de Brossard et Longueuil, pour le Boisé du Tremblay.

  • Une fois le travail complété par la Ville de Saint-Bruno-de-Montarville, la protection pourra ensuite être inscrite au SAD. Lors des consultations publiques en novembre 2015 sur le SAD, l'agglomération a pris connaissance du fait que les discussions entre le promoteur immobilier, la Ville de Saint-Bruno-de-Montarville et le ministère du Développement durable, de l'environnement et des changements climatiques (MDDELCC) à l'égard du Boisé des Hirondelles n'étaient pas complétées. Conséquemment, l'agglomération a décidé d'ajuster le statut du Boisé au statut de « milieu à documenter », d'ici à ce que les discussions soient complétées. À ce jour, rien n'a été fait par la ville de Saint-Bruno-de-Montarville; l'agglomération et ses villes liées attendent toujours.

  • Selon les renseignements fournis par la Ville de Saint-Bruno-de-Montarville, il n'existe pas à ce jour de plan de conservation convenu avec le ministère de l'Environnement concernant les milieux naturels du Boisé des Hirondelles. Par ailleurs, aucune mesure réglementaire à la Ville de Saint-Bruno-de-Montarville ne confirme que ces milieux naturels doivent être soustraits à tout développement.

  • La détermination du statut des milieux naturels inscrits au SAD se fait en collaboration avec les municipalités liées de l'agglomération : ce sont elles qui ont l'expertise et la connaissance de leur terrain. Saint-Bruno-de-Montarville doit compléter le travail pour protéger définitivement le Boisé des Hirondelles. Cette protection sera ensuite inscrite au SAD, lequel tarde à être adopté.

Sans l'ombre d'un doute, l'agglomération de Longueuil protège et met en valeur les écosystèmes d'intérêt du territoire, qu'ils soient « confirmés » ou « à documenter ». Le Boisé des Hirondelles est protégé de tout développement, tant et aussi longtemps que le conseil municipal de Saint-Bruno-de-Montarville n'aura pas convenu du son statut définitif de conservation.