Emblèmes héraldiques

Suite à sa récente constitution, en 2002, la Ville de Longueuil a voulu se doter d'emblèmes héraldiques qui la représenteront. Les armoiries ne remplacent pas l'identité visuelle, connue sous forme de signature et adoptée par le conseil de ville en juin 2002. La signature de Longueuil est une image de marque adaptée à la communication et à la promotion alors que les armoiries sont destinées à des usages protocolaires.

En date du 10 mai 2004, Robert Douglas Watt, Héraut d'armes du Canada, a concédé les emblèmes héraldiques de la Ville de Longueuil. Les emblèmes sont enregistrés dans le Volume IV, page 372 du Registre public des armoiries, drapeaux et insignes du Canada pour être portés et utilisés à perpétuité par la Ville de Longueuil, le tout conformément au droit héraldique du Canada (voir le site de l'Autorité héraldique du Canada). Vous pouvez lire le document de concession des emblèmes héraldiques de la Ville de Longueuil.

Les grandes armoiries, avec cimier et supports, sont celles de Charles Le Moyne (1626-1685), fondateur de Longueuil, anobli en 1668. (Pour en savoir davantage sur Charles Le Moyne, voir la section Histoire de l'arrondissement du Vieux-Longueuil).

En 2002, feu Raymond Grant, descendant de la famille Le Moyne par les femmes, et onzième baron de Longueuil, s'est déclaré ravi d'apprendre que Longueuil souhaitait se voir concéder officiellement les armoiries historiques de Charles Le Moyne.

En l'absence des lettres patentes d'anoblissement de 1668, aujourd'hui perdues, la Ville de Longueuil s'est basée sur un document historique du XVIIIe iècle donnant le blasonnement (description écrite) des armoiries (Paris, B.n.F., Chérin 138, dossier 2844).


Les grandes armes

D'azur à trois roses d'or, au chef cousu de gueules chargé d'un croissant accosté de deux étoiles, le tout d'or; L'écu timbré d'un heaume coiffé de lambrequins d'azur doublés d'or et d'une torque des mêmes émaux sommée du cimier suivant : Un Amérindien au naturel posé de front, tenant de sa main dextre une flèche de sable, naissant d'une couronne murale d'or; Et pour devise : LABOR ET CONCORDIA, signifiant « travail et concorde »; Et pour supports : Deux Amérindiens au naturel, chacun habillé d'un pagne de gueules, tenant une flèche de sable, debout sur un mont herbeux de sinople; Et pour drapeau : Une bannière aux armes.

Les grandes armes sont celles du fondateur et de sa famille. Bien que concédées à la Ville de Longueuil, les grandes armes ne sont généralement pas utilisées. Elles servent de référence historique.

Seuls les emblèmes de l'écu sont utilisés.

L'emblème dans son écu et le listel de la devise

L'emblème dans un écu accompagné de la devise dans un listel forment les armoiries en usage pour les cérémonies protocolaires.

Le drapeau aux couleurs des armes

L'insigne du Service de police