La sécurité routière

Chez nous, on circule en toute sécurité !

Nouvelles mesures au Code de la sécurité routière

Le projet de loi 100 modifié et déposé en mai 2016 par le ministre des Transports renforce les sanctions liées à l'emportiérage et établit une distance minimale pour le dépassement des cyclistes par les automobilistes.

L'emportiérage, ou le fait d'être happé par une portière lorsqu'on se déplace à vélo, entraîne désormais une contravention plus salée, variant entre 200 $ et 300 $ au lieu de 30 $ à 60 $. De plus, le ministère recommande aux automobilistes et aux passagers d'ouvrir la portière avec la main opposée à celle-ci, de manière à devoir se tourner vers l'arrière pour devoir l'ouvrir et ainsi, de s'assurer que la voie est libre.

Le 2e amendement impose une distance raisonnable aux automobilistes lorsqu'ils dépassent un cycliste. Le Code de la sécurité routière oblige désormais les véhicules routiers à ralentir et à laisser, entre le véhicule et le cycliste, un espace de :

  • 1 m dans une zone de 50 km/h et moins
  • 1,5 m dans une zone de plus de 50 km/h

Le Code de la sécurité routière permet de franchir une ligne continue pour dépasser un cycliste s'il est possible de le faire sans danger. S'il n'y a pas l'espace suffisant, le véhicule ne peut pas doubler le cycliste. Les conducteurs qui ne respecteront pas la distance minimale s'exposent à une amende de 200 $ à 300 $ et à l'inscription de 2 points d'inaptitude au dossier du conducteur. C'est la police qui a le mandat de faire appliquer ces 2 nouvelles mesures au Code de la sécurité routière.

La Société de l'assurance automobile du Québec a mis en place une vaste campagne de sensibilisation autour de ces 2 nouvelles mesures. La Ville réitère votre collaboration afin de respecter la route et la sécurité de tous. Pour plus de renseignements sur la distance à respecter entre les véhicules et les vélos, visitez le site web respectonsnosdistances.gouv.qc.ca.

sécurité routière