Portail citoyen Langues

Contrôle de la population de bernaches au parc Michel-Chartrand

Depuis quelques années, une grande présence de bernaches du Canada a été observée dans le secteur des trois lacs et du marais au parc Michel-Chartrand. Ce secteur fournit l’habitat idéal à ces animaux qui viennent l’occuper intensivement. Cette situation engendre une surpopulation de bernaches ainsi que des problèmes de salubrité et menace l’équilibre écologique et la préservation du parc.

Les bernaches du Canada consacrent une douzaine d’heures par jour à se nourrir et peuvent produire quotidiennement jusqu’à deux livres d’excréments qui souillent les sentiers, les pelouses et contaminent les trois lacs du parc. Elles défendent farouchement leurs nids et des couples agressifs peuvent parfois causer des blessures, surtout chez les jeunes enfants ou les animaux.

Pour gérer adéquatement leur présence et limiter les nuisances liées à l’importante quantité d’excréments, la Ville, en conformité avec l’autorisation obtenue d’Environnement et Changement climatique Canada et s’appuyant sur l’efficacité des opérations de l’an dernier, entreprendra des mesures de contrôle de la population de bernaches pour une deuxième année consécutive. L’objectif de cette démarche n’est pas d’éliminer la population de bernaches qui niche au parc, mais bien d’en contrôler la présence.

Résultats des opérations en 2020

À l’instar d’autres villes du territoire de la Communauté métropolitaine de Montréal, la Ville a mandaté en 2020 une compagnie spécialisée en gestion de la faune en milieu urbain pour gérer adéquatement la présence des bernaches. Les opérations ont permis de réduire significativement leur présence : en septembre et octobre 2019, environ 100 bernaches par jour, avec des pics de 310, ont été observées, comparativement à 36 bernaches par jour, avec des pics de 112, l’an dernier.

Mandat de gestion de la population de bernaches

Le mandat octroyé cette année par la Ville se déploiera en trois temps : l’effarouchement des oiseaux lors de leur arrivée à la fin mars, la stérilisation des œufs dans les nids en avril et l’effarouchement des oiseaux lors de leur rassemblement avant la migration, l’automne prochain.

Les bernaches du Canada sont des oiseaux migrateurs qui relèvent de l’autorité fédérale par l’intermédiaire de la Loi sur la convention concernant les oiseaux migrateurs (1994). La Ville de Longueuil détient tous les permis nécessaires pour réaliser cette opération. L’effarouchement des bernaches sera effectué avec les mêmes techniques éprouvées en la matière et respectueuses des oiseaux que l’an dernier.

Interdiction de nourrir les animaux sauvages

La Ville rappelle aux citoyens qu’il est interdit de nourrir les bernaches et les autres animaux sauvages présents sur le territoire, en vertu du règlement municipal CO-2008-523. Cette pratique est à proscrire puisqu’elle rend les animaux sauvages dépendants d’une source de nourriture artificielle et modifie leurs comportements naturels.

Des questions?

Pour plus de renseignements, communiquez avec le Centre de service aux citoyens en composant le 311.