Portail Citoyen Langues

Démarrage des travaux de la table de concertation sur l’équilibre écologique et la préservation du parc Michel-Chartrand

La Ville de Longueuil annonce la composition de la table de concertation sur l’équilibre écologique et la préservation du parc Michel-Chartrand. Ses membres incluent des résidents de Longueuil, des organismes du milieu et des experts en environnement (faune et flore) afin de bénéficier d’une diversité de points de vue, de connaissances et d’expertises. La table de concertation a pour mandat de proposer des solutions durables pour la protection des milieux écologiques du parc, notamment au niveau de la gestion de la faune et de la régénération de la végétation.

Les membres de la table ont été sélectionnés conjointement par des représentants des Amis du parc Michel-Chartrand, du Conseil régional de l’environnement de la Montérégie et de la Ville de Longueuil. Les représentants des résidents longueuillois ont été retenus à la suite d’un appel de candidatures tenu du 27 avril au 9 mai derniers. Les autres organismes et institutions ont été sollicités pour leur expertise en environnement et leur connaissance du milieu.

Les 12 membres de la table sont les suivants :

  • Linda Delorme (résidente de Longueuil)
  • Louise Falcon (résidente de Longueuil)
  • Carole Labrecque (résidente de Longueuil)
  • Patricia Letarte (résidente de Longueuil)
  • André Groleau (Les Amis du parc Michel-Chartrand)
  • Yvan Landry (Les Amis du parc Michel-Chartrand)
  • Andréanne Paris (Conseil régional de l’environnement de la Montérégie)
  • Marc-André Guertin (Centre universitaire de formation en environnement et développement durable, Université de Sherbrooke)
  • Tommy Montpetit (Ciel et Terre)
  • Anaïs Gasse, accompagnée de Stéphane Lamoureux comme membre suppléant (ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs du Québec)
  • Annie Chapados (Ville de Longueuil)
  • Christine Provost (Ville de Longueuil)

Une démarche rigoureuse pour agir sur des enjeux complexes
L’équilibre écologique du parc Michel-Chartrand est menacé par des facteurs interreliés, dont la surpopulation des cerfs de Virginie et des bernaches du Canada, les effets néfastes de l’agrile du frêne sur la régénération des boisés et les pressions liées à une fréquentation accrue de ses milieux naturels. La Ville a mandaté Jacques Bénard, un médiateur accrédité, indépendant et spécialisé en médiation environnementale pour mettre en place la table et l’accompagner dans ses travaux. Les membres procèderont à un état de situation et à l’évaluation de diverses options de solutions, en consultant des experts et des intervenants de différents domaines. Il est attendu que la table émette ses recommandations avant la fin de l’automne 2021. Les membres de la table décideront entre eux des moments et des moyens pour communiquer l’avancement de leurs travaux, le cas échéant.