Communiqué de presse

Un dialogue sans précédent entre le Service de police de l’agglomération de Longueuil et la population

Le Service de police de l'agglomération de Longueuil (SPAL) a donné aujourd'hui le coup d'envoi à un dialogue public, une consultation sans précédent réalisée en collaboration avec l'Institut du Nouveau Monde (INM). De février à avril 2019, les résidents des villes de l'agglomération, soit Boucherville, Brossard, Longueuil, Saint-Bruno-de-Montarville et Saint-Lambert, seront invités à partager leur opinion sur les services offerts par le SPAL.

Par cette démarche participative et communautaire, le SPAL souhaite mieux comprendre l'expérience et la perception des citoyens à son égard. Ce dialogue public vise également à mieux connaître les attentes et les besoins, et à identifier les meilleurs moyens pour renforcer la coopération et le lien de confiance entre le SPAL et les citoyens, les organismes communautaires et les institutions locales. Un questionnaire en ligne et 10 forums de discussion seront organisés dans les cinq villes de l'agglomération de Longueuil.

« Aujourd'hui, nous réaffirmons notre engagement à offrir à nos citoyens un service de police de proximité, encore plus près de sa communauté. Ce projet aura des répercussions positives tant pour nos citoyens que pour nos policiers. Par sa volonté d'être à l'écoute de nos citoyens, le SPAL nous démontre, une fois de plus, qu'il sait s'adapter aux diverses communautés et réalités de notre territoire », affirme Sylvie Parent, mairesse de Longueuil.

« Les objectifs poursuivis dans le cadre de ce dialogue public sont nombreux. Nous souhaitons qu'il contribue à renforcer le lien de confiance et de proximité entre les citoyens et le SPAL, à nourrir le plan de relève du service de police et finalement, à accompagner un changement de culture au sein du service de police », ajoute Fady Dagher, directeur du SPAL.

Dans le cadre de ce dialogue public, l'INM met également à profit sa vaste expérience en participation publique. « Les règles de l'art que nous avons développées et mises en application depuis 15 ans garantissent un processus rigoureux et transparent. L'INM soumettra au SPAL un rapport de consultation indépendant et fidèle aux idées exprimées dans le cadre du dialogue public sur le Service de police de l'agglomération de Longueuil », explique Julie Caron-Malenfant, directrice générale de l'INM.

Le SPAL invite donc l'ensemble des personnes habitant ou fréquentant le territoire de l'agglomération de Longueuil, de même que les représentants d'organismes, à donner leur opinion pour contribuer à bâtir un service de police qui leur ressemble. Toute l'information est disponible en ligne à inm.qc.ca/spal.

Photo officielle_annonce SPAL

Bas de vignette : M. Fady Dagher, directeur du Service de police de l'agglomération de Longueuil, M. Martin Murray, maire de Saint-Bruno-de-Montarville, Mme Sylvie Parent, mairesse de Longueuil, Mme Doreen Assaad, mairesse de Brossard, M. Pierre Brodeur, maire de Saint-Lambert et Mme Julie Caron-Malenfant, directrice générale de l'Institut du Nouveau Monde (INM).