Plomb dans l’eau potable

Foire aux questions

1. Est-ce que l'eau potable de Longueuil est de bonne qualité?

L'eau potable distribuée par les usines de production d'eau qui desservent le territoire de Longueuil est d'excellente qualité. La Ville a d'ailleurs obtenu l'attestation 3 étoiles pour ses usines régionale et Le Royer lors du Symposium Eau, Réseau Environnement qui se tenait le 23 octobre 2019 et qui vise à reconnaître les municipalités qui produisent une eau potable qui dépasse les exigences réglementaire. Cette distinction s'ajoute à celle reçue en 2018 alors que l'usine régionale s'était également vue remettre l'attestation 3 étoiles.

2. Si l'eau est d'excellente qualité, d'où provient le plomb dans l'eau potable des résidences?

Le plomb trouvé dans l'eau potable provient essentiellement des entrées de service en plomb, lesquelles peuvent surtout être présentes dans les bâtiments construits entre 1940 et 1950, et pouvant aller jusqu'à environ 1970. Le plomb présent dans l'eau potable ne provient pas des usines de production d'eau potable, ni des conduites de distribution municipales, mais plutôt du raccordement en eau d'un bâtiment aux conduites de la Ville appelé « entrée de service », comme il est illustré ci-dessous. Enfin, le plomb peut aussi se trouver dans les soudures de la tuyauterie interne et la robinetterie.

raccordement

3. Les effets du plomb sur la santé

Nous sommes tous exposés à de petites quantités de plomb dans l'environnement (aliments, poussières, etc.). Les effets du plomb sur la santé dépendent de l'importance de l'exposition. Les enfants de moins de 6 ans, y compris les fœtus, sont plus sensibles aux effets du plomb que les adultes. Lors d'une exposition à de petites quantités de plomb, comme cela peut être le cas dans l'eau potable, les effets possibles sont surtout de nature neurocomportementale (diminution de la capacité d'apprentissage ou du développement intellectuel). Ces effets seraient de faible intensité et associés à une exposition à long terme.

Pour obtenir plus d'information sur les effets de l'exposition au plomb sur la santé humaine et les moyens pour réduire son exposition, nous invitons les citoyens à consulter le document Effets du plomb sur la santé sur le site Québec.ca. Il est également possible de communiquer avec Info-Santé en composant le 811.

4. Comment savoir si mon entrée d'eau potable est en plomb?

Les bâtiments construits avant 1940 et après 1970 sont peu susceptibles d'avoir des entrées de service en plomb.

Il est possible de vérifier le matériau de la conduite d'eau potable alimentant votre bâtiment. La conduite d'entrée d'eau est située au sous-sol, généralement contre le mur de façade, et est visible si des cloisons intérieures n'ont pas été installées.

Trouvez la vanne d'entrée d'eau et observez le tuyau : le plomb est de couleur grise, n'a aucune résonance si on le frappe et laisse des marques métalliques lorsqu'on le gratte. Il n'attire pas un aimant.

Voici un exemple de tuyau en plomb :

raccordement

Voici un exemple de tuyau en cuivre :

raccordement

5. Est-ce que la Ville mesure la concentration de plomb dans l'eau potable provenant des résidences?

Oui, la Ville procède à certaines analyses comme il est requis par le Règlement sur la qualité de l'eau potable (RQEP) du ministère de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques (MELCC). Ainsi, la Ville de Longueuil procède annuellement à environ une centaine d'analyses de l'eau potable dans des résidences privées choisies au hasard parmi celles construites entre les années 1940 et 1975. Cette période est celle recommandée par le MELCC afin de s'assurer, par mesure de prudence, de couvrir plus largement la période sujette à la présence d'entrée de service en plomb.

Tous les citoyens visés par les analyses reçoivent une lettre les informant que des tests seront réalisés dans leur secteur. Les résultats des analyses leur sont également communiqués.

Depuis 2013, près de 750 échantillons d'eau potable ont été prélevés sur le territoire de Longueuil.

Lorsqu'elle effectue ses prélèvements, la Ville vérifie si la concentration de plomb dans l'eau est supérieure à la norme édictée par le MELCC qui est de 10 microgrammes par litre (µg/L). Notons que la recommandation de Santé Canada ayant récemment été révisée à 5 µg/L, le gouvernement a annoncé en octobre 2019 que la norme québécoise allait éventuellement être resserrée à 5 µg/L.

6. Est-ce que les échantillons prélevés à Longueuil ont révélé une concentration de plomb supérieure à la réglementation?

Sur près de 750 échantillons prélevés depuis 2013, 4 propriétés ont présenté des analyses supérieures à la norme du RQEP soit 10 µg/L, ce qui représente 0,5 %.

7. Que fait la Ville lorsque la concentration de plomb dans l'eau dépasse le seuil réglementaire?

Sur le territoire de Longueuil, lorsque les échantillons d'eau présentent une concentration de plomb supérieure à 2 µg/L, c'est-à-dire 8 µg/L de moins que la norme du MELCC, la Ville procède à des prélèvements supplémentaires et approfondit ses analyses afin d'identifier la source de plomb.

Si la présence d'une entrée de service en plomb est confirmée dans la portion qui appartient à la Ville, un plan d'action est élaboré, en collaboration avec le propriétaire du bâtiment, afin de procéder au changement de la tuyauterie problématique.

S'il s'agit de la portion privée de l'entrée de service (qui n'appartient pas à la Ville), le propriétaire du bâtiment est invité à la remplacer à ses frais.

8. Pourquoi n'ai-je pas reçu la visite d'un technicien pour l'échantillonnage de ma résidence?

Les résidences sont ciblées de manière aléatoire sur le territoire de Longueuil parmi les résidences construites entre 1940 et 1975.

9. Je n'ai pas reçu la visite d'un technicien et j'aimerais faire échantillonner mon eau, comment faire?

Si vous désirez faire échantillonner votre eau, vous pouvez communiquer avec un laboratoire accrédité pour une analyse de plomb dans l'eau potable. Vous devrez toutefois assumer les frais. Voici la liste des laboratoires accrédités par le ministère de la Santé et des Services sociaux : laboratoires accrédités.

10. Est-ce que la Ville compte procéder au remplacement de toutes les entrées de service en plomb?

La Ville travaille actuellement à un plan pour intensifier le dépistage et le remplacement des entrées de service en plomb.

Si vous savez ou suspectez que votre résidence possède une entrée de service en plomb ou des accessoires contenant du plomb, voici des conseils pratiques pour diminuer les risques d'exposition au plomb par l'eau du robinet :

  • Utiliser le robinet d'eau froide pour l'ingestion et la préparation des aliments (y compris l'eau pour la cuisson);

  • Laisser couler l'eau du robinet quelques minutes après qu'elle soit devenue froide, ou fraîche l'été, avant de la boire, surtout si elle a séjourné de longues heures dans les tuyaux (le matin et au retour du travail);

  • Nettoyer régulièrement l'aérateur (petit filtre) placé dans le bec du robinet.

  • Installer un filtre à eau commercial testé et certifié* pour l'élimination du plomb présent dans l'eau à même le robinet, un filtre installé sous le robinet ou un pichet filtrant.

*La norme NSF53 est celle qui permet de vérifier l'efficacité des systèmes de traitement domestique pour l'élimination du plomb dans l'eau.

Il est inutile de faire bouillir l'eau : le plomb ne s'évapore pas et n'est pas détruit par l'ébullition.

Pour en savoir davantage au sujet du plomb dans l'eau