Le pôle Roland-Therrien

Fondé sur un exercice novateur de planification citoyenne, le concept de réaménagement mis de l'avant par la Ville de Longueuil pour le pôle Roland-Therrien la projette à l'avant-scène des milieux de vie stimulants et agréables. Le redéveloppement de cette friche industrielle représentait une opportunité unique de concevoir un tout nouveau quartier situé dans un endroit stratégique facile d'accès, tout près du fleuve, du centre-ville de Longueuil et de multiples institutions et services.

Ce nouveau quartier se distingue notamment par sa planification intégrée des transports actifs et collectifs, son réseau d'infrastructures écoresponsables, la diversité de ses bâtiments résidentiels et commerciaux ainsi que par sa signature architecturale et ses aménagements paysagers distinctifs. Le pôle Roland-Therrien redéfinit les critères en matière de développement durable en mettant les avancées des différentes technologies vertes au service du bien-être de ses résidents et des quartiers périphériques auxquels il est étroitement maillé.

Les yeux sont maintenant tournés vers ce nouveau projet phare de la région de Montréal, un lieu inclusif et ouvert sur la collectivité longueuilloise. Ce projet démontre encore une fois le rôle de leader en matière d'aménagement du territoire que joue Longueuil depuis plusieurs années, comme elle l'a aussi fait pour le projet Collectivité nouvelle et le réseau récréatif de pistes cyclables qui circule à travers les quartiers résidentiels. De plus, Longueuil a été la première ville au Québec à adopter en 2005 un plan de conservation et de gestion des milieux naturels.

Maquette

Le projet

Vision d'aménagement et de redéveloppement

Le pôle Roland-Therrien consiste en un projet de développement majeur d'un territoire d'environ 97 ha délimité approximativement par le boulevard Roland-Therrien et les rues De Gentilly Est, d'Auvergne et du Bord-de-l'Eau Est.

Une vision d'aménagement et de redéveloppement novatrice constitue la ligne directrice qui guidera les orientations d'aménagement de même que les conditions de réalisation de ce pôle et des sites structurants de redéveloppement localisés à sa périphérie. Cette approche prévoit un milieu de vie :

  • multifonctionnel, compact, complet et basé sur les principes des quartiers axés sur le transport en commun ou Transit Oriented Development (TOD);
  • qui deviendra une référence en matière de redéveloppement d'un ancien secteur industriel par la qualité de ses aménagements, son intégration dans son milieu, sa cohésion et son échelle humaine;
  • inclusif par l'aménagement de plus de 7000 nouveaux logements s'adressant à des clientèles variées;
  • articulé autour d'un grand parc central de plus de 5 ha offrant une diversité d'activités, d'aménagements et d'ambiances;
  • distinctif par l'aménagement de ses espaces;
  • assurant une offre variée d'emplois, de commerces de proximité et d'institutions publiques à même le pôle ou à proximité;
  • connecté, par une offre en transports collectifs variée, aux divers secteurs d'emplois, de commerces et de services de l'agglomération de Longueuil et de la métropole, permettant à la majorité de ses résidents de ne pas recourir à leur voiture pour leurs déplacements quotidiens;
  • priorisant les déplacements actifs par un réseau de passages piétons et un réseau cyclable;
  • novateur par l'intégration des principes du développement durable et de la ville intelligente;
  • faisant partie intégrante de la nouvelle centralité urbaine de Longueuil avec les pôles de la Place Charles-Le Moyne, Longue-Rive et de la rue Saint-Charles auxquels il est directement relié;
  • qui, malgré son jeune âge, présente une histoire par sa proximité au Site patrimonial cité du Vieux-Longueuil et son passé industriel rappelé dans l'aménagement de l'espace public et la toponymie;
  • complété par l'optimisation et la revitalisation de certains sites situés en périphérie.

Maquette
Représentation préliminaire du projet, à titre indicatif seulement

Une démarche citoyenne

La participation publique à la conception du pôle Roland-Therrien fut un volet important de cette démarche de planification. Avec le soutien et la collaboration active de Pratt & Whitney Canada, un important propriétaire foncier du secteur, la Ville de Longueuil a organisé dès le début de 2013 des rencontres au cours desquelles la population, les entreprises et toutes les organisations intéressées ont pu s'exprimer sur différentes options d'aménagement envisageables pour le secteur.

Les citoyens des quartiers voisins du site ont ensuite été invités à 2 rencontres de discussion, en mars 2013. Ces rencontres avaient pour but de présenter les intentions préliminaires de la Ville et d'échanger sur la connaissance du milieu.

En mai 2013, une centaine de citoyens et de parties prenantes ont répondu à l'invitation de la Ville de Longueuil à travailler sur des options de concept d'aménagement afin de dégager les composantes d'un concept préférable. Le concept né de ces discussions a été présenté en juin 2013 et a fait consensus. Il tenait compte des propositions et inquiétudes soulevées par les parties présentes.

Programme particulier d'urbanisme du pôle Roland-Therrien

Partie intégrante du Plan d'urbanisme de la Ville de Longueuil, le Programme particulier d'urbanisme (PPU) du pôle Roland-Therrien constitue le document de planification de référence présentant la vision d'avenir de ce secteur. Il permet de préciser, d'encadrer et d'harmoniser les interventions futures de son développement, tant publiques que privées, le tout, dans la continuité de la vision consensuelle élaborée précédemment. Le PPU permet d'instrumentaliser cette vision.

Le territoire d'application du PPU fait environ 260 ha. Il est plus vaste que le pôle Roland-Therrien (97 ha) puisque, conformément aux exigences du Schéma d'aménagement et de développement de l'agglomération de Longueuil, il englobe l'ensemble des aires d'influence (rayon de 1 km de rayon) des deux stations de métro envisagées dans ce secteur. Toutefois, les territoires ajoutés, qui sont essentiellement construits et établis, ne comportent pas de modifications notables.

Le redéveloppement d'un aussi grand territoire se fera sur une période de plusieurs années.

Plan
Zone visée par le PPU du pôle Roland-Therrien (le pôle Roland-Therrien apparaît en tireté rouge)

Plan
Planification du pôle Roland-Therrien prévue au PPU

Assemblée publique de consultation et adoption du PPU et des règlements d'urbanisme associés.

Dans la continuité de la démarche de participation citoyenne mise de l'avant en 2013, une assemblée publique de consultation a été tenue en février 2017 dans le cadre du processus d'adoption du PPU du pôle Roland-Therrien. Lors de cette assemblée, le PPU a été présenté à la population et une période de questions et d'échanges a suivi.

Document présenté lors de l'assemblée publique de consultation du 22 février 2017

Fort du consensus des citoyens qui se sont déplacés lors de cette assemblée face au PPU proposé ou de la population qui avait activement participé à l'élaboration de cette vision novatrice, le conseil a adopté le PPU en mars 2017. Le PPU du pôle Roland-Therrien est entré en vigueur le 22 avril 2017.

Par la suite, les différents règlements d'urbanisme associés (zonage, PIIA, construction, permis et certificats et lotissement) ont été adoptés par les instances appropriées. Le cadre réglementaire permettant le redéveloppement du pôle Roland-Therrien est entrée en vigueur à la mi-août 2017.

 

Pour toute information supplémentaire, veuillez communiquer avec nous à Developpement@longueuil.quebec